IV/ Dangers

Les antennes relais sont un sujet de plus en plus discuté autour des médias, en effet tout le monde se pose la question de savoir si les antennes relais sont réellement nocives à la santé des hommes.

Depuis un certain temps, on peut observer une multiplication des actions en justice contre les antennes relais. Des tribunaux ont exigé le démontage de certaines antennes relais pour SFR et Bouygues Telecom. Dans ces nombreuses affaires, on observe que les tribunaux se sont toujours appuyés sur le principe de précaution en rappelant aux opérateurs qu’ils n’étaient pas capables de montrer l’absence de danger.


Effets sur la santé :


Cerveau :

Après que les ondes électromagnétiques ont traversé la peau ainsi que les muscles du visage et les os du crane , elles atteignent à 2 centimètre de profondeur , la région la plus superficielle mais aussi la plus sensible du cerveau : le cortex

L’énergie électromagnétique est convertie en chaleur provoquant une élévation de la température du tissu cérébral. Tout se passe comme dans un four , sauf qu’ici c’est le centre névralgique ( centre nerveux ) du corps humain qui subit un échauffement.

Le docteur Henry de l’université de Washington a exposé des rats à la moitié de la puissance des ondes émises par un téléphone pendant 2 heures. On pu observer des dommages au niveau de l’ADN des cellules du cerveau. Il a également démontré que ces ondes affectaient des aspects importants du métabolisme, en diminuant la production de mélatonine ( hormone impliquée dans le sommeil ) engendrant alors l’augmentation de la production de déchets toxiques pour les cellules.

cortex.jpg

Le sang :

Le sang est situé sous le derme ( couche de peau qui est sous l’épiderme ) qui est très peu protégé du fait de la finesse de cette couche perméable ( laisse passer les ondes ). Lors de l’expérience de Roger et Tamara Coghill , on a pu constater qu’une exposition du sang humain pendant plusieurs heures au signal d’un téléphone cellulaire , les ondes détruisaient une quantité significative de lymphocytes, affaiblissant considérablement notre système immunitaire. D’autres études ont montré que les chromosomes des lymphocytes du sang sont endommagés par les ondes perdant ainsi 25% de leur efficacité à lutter contre les cellules cancéreuses. Une personne exposée aux ondes a 3 fois plus de chance de développer un cancer.


Au niveau de la conduite , la recherche a établi une augmentation du risque d’accident lorsqu’on utilise un téléphone ou même un système « main-libre » car les ondes du téléphone provoquent une modification de notre temps de réaction. Il y a encore des recherches pour essayer de confirmer ce résultat.

Laisser un commentaire